Maison

Chauffage écologique : les options à considérer en suivant l’éco-conception

Comment construire une maison durable tout en gardant un bon cadre de vie ? Telle est la question qui taraude les constructeurs et dont les nouveaux propriétaires en cherchent la réponde. A l’heure actuelle, deux options complémentaires s’offrent à cette problématique. La solution consiste à construire sa maison avec des écomatériaux et d’opter pour des matières naturellement isolant pour parfaire le système de chauffage.

Pourquoi opter pour un chauffage écologique ?

L’économie d’énergie est synonyme de santé ainsi que de préservation de l’environnement. De plus à l’époque où le cocooning est une pratique sociale bien partagée, chacun veut avoir un intérieur confortable et sain. A part les raisons relatives à la santé, un chauffage écologique figure parmi les éléments caractérisant  l’architecture moderne. D’un autre côté, opter pour ce genre de toiture est un investissement bénéfique sur le  long terme. En effet, des dispositifs gouvernementaux poussent bien la tendance à être accepté par les particuliers et les experts en construction de toiture.

Quel matériau choisir pour optimiser son chauffage écologique ?

Le bois, le chanvre, la paille ou encore la terre crue : l’objectif commun est de réduire l’empreinte laissé par la construction sur la nature et l’écosystème. En accompagnement sont considéré l’économie énergétique et la sécurité sanitaire de l’habitat.

En France, seule une maison sur quinze était construite avec du bois il y a quelques années. Une tendance qui a changé peu à peu au fil des ans. Ce matériau est aujourd’hui comme le premier choix dans la construction d’une maison ou dans les travaux de toiture.

Le chanvre et la paille : d’autres alternatives au bois

A part le bois, il y a également le chanvre, un végétal qui pousse facilement et sert à construire des briques aussi solides et efficaces que celles en béton. De plus, actuellement, il existe des enseignes de construction et experts en travaux de toiture qui les proposent à un bon prix au mètre carré.

La paille, quant à elle, est une matière très complémentaire à l’ossature en bois. Elle offre d’excellentes caractéristiques isolantes que ce soit thermique ou phonique. En même temps, l’usage de la paille dans la construction maison relève un grand savoir-faire. Dans le cadre d’une isolation et pose couverture, il est fortement recommandé d’avoir l’avis d’un expert en travaux de toiture ou en consommation énergétique.

En outre, il reste une autre alternative plus simple et tout aussi efficace : la terre crue. Sa production peut être faite localement. C’est une matière première parfaitement isolant, renouvelable et recyclable.

Des matériaux isolants pour un chauffage écolo

Le choix d’un matériau pour l’isolation dépend de l’environnement où aura lieu la construction (climat, altitude, orientation, etc.). Toutefois, l’ouate de cellulose et liège se démarque parmi tous les matériaux écologiques pour isoler sa maison. Il s’agit d’un support issu d’un mélange de papier recyclé et de boue de papeterie. Le résultat donne à une matière aussi isolante que les laines minérales avec une production demandant largement moins d’énergie.

En alternative, le chanvre et lin ainsi que la laine de mouton sont à considérer. Une isolation en chanvre est facile à mettre en place. Le propriétaire peut le par lui-même ou confier l’installation à un professionnel en travaux de couverture pour gagner plus de temps. De son côté, la laine de mouton est réputée pour sa résistance naturelle à l’humidité. A ceux qui souhaitent une maison isolante, bien écologique en disposant peu de budget, la laine de mouton est un bon investissement. Elle est également idéale pour rénover une toiture sans tout changer et faire ainsi quelques économies.

Enfin, le plus avec les techniques et avancées technologiques actuelles est que toutes ces matières peuvent être ignifugées et hydrofugées. Elles constituent les options les plus économiques et écologiques présentées actuellement sur le marché de la construction individuelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *