Maison

Bien se préparer pour l’hiver avec les pellets

Étant donné que l’hiver s’approche à grands pas, il est d’une importance capitale de prévoir le chauffage dans son logement. Cependant, lorsque le choix de se chauffer porte sur l’utilisation du bois, il y a une question qui se pose d’un moment à l’autre : quel est le type de combustible à utiliser ? Parmi de nombreux choix, il y en a un qui se distingue bien évidemment de tous : il s’agit des pellets.

L’utilisation des pellets

Généralement connus sous le nom des granulés de bois, les pellets peuvent être utilisés dans l’alimentation de 2 types d’appareils. Il peut s’agir par exemple des poêles ou encore des chaudières. Cependant, il faut faire une attention particulière si vous voulez bénéficier pleinement de ces produits et en tirer le meilleur rendement. Autrement dit, vous devez impérativement avoir les équipements spécialement conçus pour ce type de combustible. En effet, les chaudières à granuler de bois fonctionnent comme toute autre chaudière. Elles sont vraisemblablement reliées soit à un plancher chauffant, soit à des radiateurs. Il s’agit bien évidemment des équipements qui permettent de chauffer toute la maison. En hiver, il suffit juste de se rendre au stockage de granulés spécifiquement conçu pour le conditionnement et de mettre le feu dans la chaudière pour que ce dernier s’alimente automatiquement par l’intermédiaire d’un conduit. Pour avoir plus d’informations, cliquez sur pellet-premium.be.

Le rendement de chauffage à pellets

Au préalable, il convient de préciser que pour avoir un combustible à très haute performance, il faut énormément tenir du faible de taux d’humidité du pellet et aussi de sa forte densité. Il n’y a que 90 % du pellet qui peut participer à la fabrication de la chaleur réelle. Avec ce chiffre, le pellet est devenu très compétitif sur le marché des combustibles. Car le taux de rendement des nouveaux appareils de chauffage fonctionne bien évidemment avec les bûches. Ces derniers sont équipés d’un foyer fermé qui se situe aux alentours de 80 %. Étant considérée comme un combustible optimiser, la combustion générée par le pellet s’avère être quasi complète. De plus, la fumée que cette dernière dégage est beaucoup plus propre.

Le conditionnement et le stockage des pellets

Au premier abord, il faut retenir qu’il existe de nombreux types de conditionnement des pellets. Parmi ces derniers, il y a les sacs. En effet, les sacs servent en général à alimenter les poëles et ensuite les produits en vrac qui sont conçus pour garantir une alimentation impeccable des chaudières. Particulièrement, il s’agit bien des chaudières qui possèdent un silo. Ainsi donc, les sacs de stockage pèsent en général 15 kg. Ils sont livrés sur des palettes (pesant elles-mêmes environ une tonne). Ce qui pourrait constituer bien évidemment un encombrement énorme de un mètre carré au sol. Cependant, vous avez également la possibilité de procurer vos pellets en petite quantité dans les grandes boutiques de bricolage ainsi que des magasins spécialisés en la matière.

Par ailleurs en ce qui concerne les pellets en vrac, ces derniers sont bel et bien acheminés par un camion souffleur jusqu’au domicile à des particuliers. Ainsi donc, les particuliers ont la possibilité de conditionner les pellets à 20 m de la chaudière dans un silo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *