Jardin, Maison

Comment choisir et poser du gazon synthétique ?

Il y a des endroits qui ne sont pas favorables à ce qu’un seul brin d’herbe y pousse.
Ceci peut s’expliquer par une non adaptation de la terre ou de l’exposition ou encore par le fait que le lieu ne peut supporter de substrat.
Du coup pas de pelouse naturelle.
Mais si vous tenez à tous prix avoir un espace engazonné, ayez tous simplement recours aux pelouses synthétiques.
Avec les nombreux progrès dans ce domaine, ces gazons artificiels sont aujourd’hui très semblables à ceux naturels et il est difficile de les distinguer.

Définition du gazon synthétique

Le gazon synthétique encore appelé gazon artificiel est un tapis conçu à l’image du gazon naturel.
Certes, l’idée est d’imiter au mieux le gazon naturel, mais toutefois le gazon artificiel est fait uniquement de matières synthétiques.
Ainsi, il vous fait profiter avant tous de l’esthétique et vous épargne d’un entretien régulier (désherbage, tonte, arrosage).
Le gazon synthétique est composé 3 différentes matières : polyéthylène (PE), polyamide (PA) et polypropylène (PP)., assemblées selon le rendu et l’utilisation souhaitée du gazon artificiel, Chacune d’elles ayant des propriétés bien distinctes.

Les points à vérifier pour bien choisir son gazon artificiel

En vue de profiter des nombreux avantages du gazon synthétique, vous vous devez de faire le choix d’un produit haut de gamme. Pour se faire vous devez être attentif concernant certains points.

  • La résistance à l’arrachement : Celle-ci se doit d’être supérieure ou égale à 55 Newtons.
    La résistance dépend de la qualité du fil qui à servi pour l’imitation. Ce fil doit donc faire preuve de résistance face aux UV du soleil et surtout aux passages intempestifs.

  • La perméabilité : Ceci permettra d’éviter la stagnation des eaux de pluie. En effet, votre gazon doit être en mesure d’évacuer 60 l d’eau/mn/m². Et ceci pour limiter au maximum les risques d’inondation. Attention, votre support doit-être capable d’absorber lui-même cette quantité d’eau, tout en restant bien stable.
  • La matière : Le gazon en latex est l’idéal pour l’enduction. En ce qui concerne les fibres hautes, il est préférable d’opter pour le polyéthylène qui s’avère être plus agréable et plus doux au touché que le polypropylène.
  • La hauteur de la pelouse : La possibilité vous est offerte de faire le choix entre 20 et 50 mm. Le 20 mm est parfait pour une terrasse avec des passages très réguliers au même endroit, les produits plus hauts seront à choisir selon leur rendu esthétique
  • Le poids : Ici, le meilleur compromis est entre 2 et 3 kg.

Comment poser son gazon synthétique.

Poser un gazon synthétique sur le balcon ou la terrasse ne nécessite pas le même procédé. Dans le premier cas, vous devez procéder à un nettoyage de la surface et éliminer toutes les aspérités. Ensuite, vous aura à vous servir d’un cutter avec de bonnes dimensions pour couper le gazon. Et enfin faites la fixation du gazon avec de la colle spéciale ou du ruban adhésif double face.

Si votre projet est de mettre du gazon sur un sol en terre, vous aurez donc à le préparer pour. En effet, le sol doit présenter un aspect uniforme, être stable et sans irrégularité. D’abord enlevez toute végétation qui y serait installée. Ensuite il faut mettre en place une couche de grave calcaire compactée bien plane. Vous pouvez procéder ensuite à l’installation des rouleaux de gazon synthétique. Il faudra coller les joints entre les différents lés (préférez du 2m de large au 4m qui est très difficile à transporter et à manipuler). En périphérie, des clous à chevrons tous les 50 à 60 cm viendront éviter l’arrachement par le vent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *